Towards a Youth Strategy for Rideau-Rockcliffe

Recognizing the need in Rideau-Rockcliffe for a comprehensive Youth Strategy, I have been working to support the Rideau-Rockcliffe Community Resource Centre’s (RRCRC) efforts to develop a concrete action plan alongside other service providers, school boards and partner agencies. The goal of this strategy is to provide particularly those young people experiencing poverty and other social-economic challenges with enhanced social, recreational, educational and employment opportunities. The Youth Strategy Action Plan establishes three priorities to improve co-ordination of and access to existing services, with a strong focus on enhancing what is already available. By 2026, the goal is to increase graduation and employment rates for youth, while lowering crime and gang involvement, with positive impacts for the day-to-day lives of all residents.


I recently co-hosted a meeting at City Hall with the RRCRC to present the result of two years of work on the Youth Strategy to senior leaders of key organizations such as the Ottawa Community Foundation, United Way, Ottawa Police Service, Ottawa Public Health, Boys and Girls Club and many others. You can find more information on my website tobinussbaum.ca. 

Click here to see the presentation slides:


Vers une stratégie jeunesse pour Rideau Rockcliffe

 
Reconnaissant la nécessité d’une stratégie jeunesse intégrale pour Rideau-Rockcliffe qui, plus particulièrement, aurait pour objet de prêter assistance aux jeunes qui vivent dans la pauvreté et qui éprouvent d’autres difficultés socioéconomiques, je me suis employé à soutenir les efforts du Centre de ressources communautaires Rideau-Rockcliffe en vue de l’élaboration d’un plan d’action en collaboration avec d’autres fournisseurs de services, des conseils scolaires et des organismes partenaires.
 
La stratégie compte trois priorités visant à améliorer la coordination des services offerts et l’accès à ceux ci; ainsi, elle a comme objectif d’offrir aux jeunes de meilleures possibilités sur le plan social et en ce qui a trait aux loisirs, à l’éducation et à l’emploi. D’ici 2026, on entend parvenir à de meilleurs taux d’obtention de diplôme et d’emploi chez les jeunes, ainsi qu’à une diminution de leur participation à des activités criminelles ou à celles de gangs de rue, tout en escomptant des effets bénéfiques sur la vie quotidienne de tous les résidents.
 
J’ai récemment pris part à l’animation d’une réunion à l’hôtel de ville avec le Centre de ressources communautaires Rideau-Rockcliffe pour présenter la stratégie jeunesse à des hauts dirigeants d’importantes organisations comme la Fondation communautaire d’Ottawa, Centraide, le Service de police d’Ottawa, Santé publique Ottawa et Repaire jeunesse d’Ottawa (le Boys and Girls Club).
 

Leave a Comment
Laissez un commentaire

Add new comment